ACTUALITÉS

Mouvement 2015

catapultePF

Toutes les infos « mouvement » ICI

Résultats des permutations informatisées

Les résultats des permutations informatisées sont tombés. Il ne fait pas bon, de nos jours, vouloir entrer dans notre département…

- Ce ne sont que 6 élus qui obtiennent notre département parmi les 195 personnes qui le demandaient en vœu 1 !  6 personnes sur 96 demandes de rapprochement de conjoint…

- Pour les départs : 32 des 63 demandeurs parviennent à quitter le Bas-Rhin.

La situation se dégrade bien d’année en année. A force de verrouiller les flux inter-départementaux, l’Etat employeur sacrifie la vie personnelle et familiale de ses agents, notamment des femmes. C’est inadmissible.

Garantie Individuel du Pouvoir d’Achat : un pis-aller !

Les nouveaux éléments pris en compte pour le calcul de la GIPA viennent d’être publié par arrêté.

Pour la période de référence fixée du 31 décembre 2010 au 31 décembre 2014, le taux de l’inflation ainsi que les valeurs annuelles du point à prendre en compte sont les suivants : ― taux de l’inflation : + 5,16 % ; ― valeur moyenne du point en 2010 : 55,4253 euros ; ― valeur moyenne du point en 2014 : 55,5635 euros.

La GIPA  n’est qu’un pis-aller, bien loin de notre revendication d’une réévaluation régulière du point d’indice en fonction de l’inflation.

(*) Garantie Individuelle du Pouvoir d’Achat

Nos adhérents qui souhaitent vérifier s’ils sont concernés nous appelleront au 03 88 84 19 19.

 

La liste officielle des Rep et Rep+

Alors que le collège du Stockfeld et les écoles Reuss continuent de se mobiliser pour demander que toute la lumière soit faite sur les critères chiffrés ayant déterminé ces classements, l’administration a fait paraître :

– la liste des collèges et écoles REP : ICI

– la liste des collèges et écoles Rep+ : ICI

Sondage « remplacement »

Carte scolaire et mouvement : reports

Carte scolaire

Pour cause d’élections départementales (!!) le CTSD aura lieu le 7 avril. Si vous pensez être concerné(e) par une ouverture ou une fermeture de classe à la prochaine rentrée, renvoyez-nous le questionnaire. Si vous avez des questions, nous sommes à votre disposition (lundi/mardi de préférence)

Mouvement

La saisie des vœux du mouvement aura lieu du 14 au 26 avril 2015. Le nouveau calendrier du mouvement est ICI

Education prioritaire : alerte sociale du SE-Unsa

 

1ambitionREP_qeLa négociation entre le SE-Unsa et la Dasen, le 11 février, ne nous a donné aucune réponse supplémentaire et aucun élément tangible prouvant l’équité de la carte des Rep/Rep+. Pour le SE-Unsa, l’administration refuse de jouer la carte de l’apaisement, entretenant la légitime suspicion sur ses choix. Voir les conclusions de la négociation ICI.

 

…………………………………………………………………………………………………

Pour mémoire :

Vendredi 12 décembre 2014. Pendant que monsieur le Recteur dévoile à la presse sa nouvelle carte de l’éducation prioritaire en Alsace, son secrétaire adjoint occupe les représentants des personnels en jouant la montre lors d’un groupe de travail sur cette même thématique. Le CTA chargé de valider cette carte ne s’est jamais tenu.

Lundi 2 février 2015, au vu de l’enlisement de la grogne  des parents et équipes du réseau du Stockfeld, l’IA Dasen 67 propose une réunion d’information aux représentants du personnel. Pas de réponses chiffrées qui nous permettent de juger de l’équité de la carte de l’éducation prioritaire établie par M. le Recteur.

Jeudi 5 février 2015. Le SE-Unsa 67 dépose donc une alerte sociale. La lire ici.

Lire la suite

Et maintenant ?

laicite_2015_qeLes enseignants ont été souvent très seuls pour faire appliquer la minute de silence au lendemain de l’attentat à Charlie Hebdo. Il aurait parfois mieux valu reporter ce moment d’hommage et réfléchir avant à ses modalités.

Depuis, le ministère a mis en ligne des outils destinés aux équipes enseignantes. ICI. Au-delà des affichages et des déclarations d’intention, nous attendons à présent des aides concrètes qui puissent venir en appui, sur le terrain. Pour avoir un point de situation sur les mesures en cours d’élaboration, c’est ICI.

Si nous sommes convaincus que l’école joue depuis toujours un rôle déterminant dans l’apprentissage du « vivre ensemble » elle ne peut être désignée comme responsable de l’échec de la République.

La problématique est à examiner largement. L’école, même si elle est parfois le seul bastion de l’Etat dans certains territoires, ne peut à elle seule porter la responsabilité de l’appropriation des valeurs de notre République laïque :

– les problématiques de fond sont sociologiques

– dans notre région, un statut scolaire incompatible avec la laïcité décrétée au niveau national rend la tâche encore plus ardue ! L’Unsa Education continue de revendiquer que l’heure de religion sorte du cadre des 24h d’enseignement obligatoire.

Nous étions Charlie

 

Je suis Charlie

Le SE-Unsa appelle enseignants, parents, enfants, citoyens à la marche républicaine dimanche 11 janvier, à 14h30 place Kléber, Strasbourg. Nous serons présents en tant que citoyens, sans aucun étiquetage syndical.

Pour Galilée, il n’y avait pas de plus grande haine que celle de l’ignorance pour la connaissance. Et il savait de quoi il parlait, ayant été lui-même victime de cet acharnement haineux. Bien entendu, il ne s’agissait pas, pour lui, de s’en prendre à ceux de son époque qui n’avaient pas eu droit à l’instruction, qui étaient privés de l’accès à la connaissance. Ce qu’il dénonçait, était l’ignorance active, celle de ceux qui préféraient se conformer aux dogmes les plus stricts, quitte à se trouver en contradiction flagrante avec les faits, la science, la réalité observable.

Chaque fois et partout, lorsque notre Terre ne tourne pas bien rond, est à l’œuvre cette volonté délibérée d’imposer une vérité révélée et d’y soumettre un peuple soumis.

Bien entendu c’est le fait des intégrismes de toute nature qui sévissent dans le monde. C’est aussi le mode d’action plus pernicieux de ceux qui refusent toutes évolutions sociétales, revendiquent un âge d’or ou un paradis perdu qu’ils rêvent de réinstaurer.

Ainsi, « le fanatisme est l’apanage des ignorants » comme le dénonce le québécois Jean Barbeau. Et le seul remède contre cette ignorance volontaire, demeure l’Éducation.

J’en étais là de la rédaction de mon billet hebdomadaire quand est tombée l’insupportable nouvelle de l’abomination : l’attentat sauvage, fanatique et meurtrier contre Charlie Hebdo.

Il est l’inacceptable démonstration que l’obscurantisme fanatisé est toujours à l’œuvre partout dans le monde. Que la liberté d’expression, la liberté de dire, de rire, la liberté tout court est en permanence menacée par ceux qui entendent dicter aux autres ce qu’ils doivent faire, taire, penser.

Tous nos combats éducatifs sont consacrés à lutter contre cette ignorance, ce fanatisme, cette haine. Ceux d’hier qui initiaient l’éducation populaire et instauraient l’école publique, gratuite et obligatoire. Ceux d’aujourd’hui qui –dans une démarche globale d’éducation tout au long de la vie- œuvrent au développement d’une éducation citoyenne critique et à l’évolution d’une école de la réussite de tous, plus juste et plus bienveillante. Ceux qui militent au quotidien pour l’émancipation individuelle et collective de toutes et de tous, de chacune et de chacun.

La seule réponse est de transformer notre juste colère en une pugnacité encore plus grande, en un investissement encore plus fort, en une énergie encore plus active au service de l’intelligence, contre cette ignorance qui est la haine !

Denis ADAM, Unsa Education
Mercredi 07 janvier 2015

 

Déclaration des maîtres formateurs au Conseil de Formation du 19 décembre 2014

Madame le Directeur Académique,

Nous, maîtres formateurs du Bas-Rhin réunis le 17 décembre en présence de représentants du personnel du SE-Unsa et du Snuipp-FSU, faisons le constat d’une réelle souffrance vécue dans le cadre de nos fonctions.

Aujourd’hui, nous réaffirmons notre volonté d’être des formateurs créatifs et innovants. En formation initiale ou continue, nous souhaitons partager avec nos collègues débutants le fruit de nos réflexions et du travail mis en œuvre dans nos classes.  Nous souhaitons enrichir notre pratique et ne pas nous contenter de nos acquis. Pour renouveler nos propositions de formation, nous avons besoin de temps de réflexion, de recherche, de formation et de mutualisation entre pairs.

Mais, depuis 5 ans, les plans de formation des stagiaires ont sans cesse été modifiés. Aujourd’hui, notre capacité d’adaptation touche à ses limites. Si la lisibilité sur nos interventions pour le compte de l’Inspection Académique nous semble satisfaisante,  nous vivons dans un climat d’insécurité constante quant à nos autres missions. L’arrivée de documents et d’informations au compte-goutte et parfois contradictoires génère un travail à flux tendu et une réelle souffrance due à un manque de reconnaissance ressenti.

En effet nos tâches administratives se démultiplient et ce notamment par la double évaluation des stagiaires (wiki et rapport d’évaluation ESPE). De ce fait, le temps nécessaire à notre classe se réduit d’autant. Nous refusons d’entrer dans une routine de fonctionnement de classe incompatible avec notre mission d’accueil des stagiaires dans notre classe. Ce temps est partie intégrante de notre accompagnement et doit faire écho aux conseils donnés lors de nos observations.

Enfin, à ce stade de la formation des jeunes collègues, notre rôle de tuteur n’est pas conciliable avec une évaluation sommative des stagiaires.

Aussi, nous avons pris les décisions suivantes, relatives à nos missions de tuteurs de stagiaires M2 et D.U. :

-Notre rôle étant résolument celui de compagnons et de conseillers de ces collègues débutants, nous jugeons la note qui leur est demandée par l’ESPE en guise de conclusion du rapport de visite, contreproductive et contraire à notre position de formateur. Nous attribuerons donc à chaque M2 et D.U. la note de 12 et apposerons la remarque conclusive suivante au rapport :

 » Le stagiaire est en cours de progression à ce stade de sa formation. Les conseils donnés ont été consignés et lui ont été transmis (wiki, mails, échanges nombreux entre formateur et stagiaire) « .

– Nous resterons disponibles pour croiser nos regards avec les visiteurs désignés par ESPE. Cela témoigne de notre profond attachement au travail en équipes pluri-catégorielles, cet échange représentant un élément important de la formation en alternance dont bénéficient les stagiaires.

Madame le Directeur Académique, soyez convaincue de notre engagement professionnel sans faille vis-à-vis des stagiaires. Nous ne souhaitons aucunement  rompre un lien avec l’ESPE, encore moins que notre action porte préjudice aux jeunes collègues. Mais aujourd’hui, nous ne sommes plus en mesure de répondre à nos missions d’enseignant-tuteur-formateur sereinement.

Soyez également assurée de notre volonté d’être partie prenante de la construction de l’amélioration de la formation.

 

 

 

Direction d’école : ça bouge…

Missions, formation : du neuf pour la direction d’école.  En savoir plus

Résultats des élections professionnelles

merci_Unsa_courrielMERCI !

Grâce à l’engagement et à la fidélité de nos adhérents et de nos sympathisants,

– le SE-Unsa 67 est majoritaire avec 5 sièges sur 10 à la CAPD du Bas-Rhin ; (5 sur 10 précédemment)

l’Unsa Education devient la première fédération en Alsace !

Durant les 4 années à venir, nous continuerons à nous engager avec opiniâtreté pour accompagner chacun et obtenir pour tous, fidèles à ce syndicalisme du concret et du progrès qui nous caractérise.

Voir les résultats ICI

Mon inspection et moi

En tant que syndicat responsable de la maternelle au lycée, le SE-Unsa martèle que l’évaluation professionnelle des enseignants doit enfin évoluer. Comment vivez-vous vos inspections ? Les modalités de l’inspection individuelle sont-elles aujourd’hui caduques ? Vos réponses seront autant d’aiguillons qui nous permettront de construire nos revendications et, sur le plan local, de réaffirmer notre exigence d’un groupe de travail sur l’inspection/évaluation des Professeurs des Ecoles.

Le sondage est ICI . Premier bilan intermédiaire au 10 novembre ICI

 

Les RIS et les stages du SE-Unsa 67

Le SE-Unsa vous rencontre

-en réunion d’info syndicale sur temps de travail

-en stage de formation syndicale

ICI

Direction : décharges de service et d’APC, indemnité de direction

Les informations en vigueur dès cette rentrée sont ICI.

Mouvement

Les collègues sans affectation se rendent dans leur école de l’an dernier.

Le CTSD de mercredi 3 septembre au matin ouvrira environ 25 postes. 25 collègues y seront affectés (au barème) lors de la CAPD de l’après-midi.

Une cinquantaine de collègues sans affectation seront placés en surnombre.

 

Temps partiels, dispos, exeat, TBE, CPC, EMF : infos issues de la CAPD du 3 juillet

Le SE-Unsa a abordé les points suivants lors de la CAPD du 3 juillet 2014 : Réponses de l’IENA

Lire la suite

ABCD de l’égalité : reculer pour mieux sauter?

Les ABCD de l’Égalité ont vécu. L’expérimentation amorcée depuis la rentrée dernière ne sera pas reconduite sous sa forme actuelle.  Depuis des mois, largement instrumentalisée par des groupuscules qui font des sujets de société leur cheval de bataille, elle est source de polémique. Ce climat qui, dans certaines écoles, a mis les enseignants en première ligne des affrontements ne sert pas la cause de l égalité fille garçon qui doit en effet être traitée dans la sérénité. À quoi sert un outil pédagogique s’il doit rester au fond d’un placard par crainte d’agressions ou d’injures?

Lire la suite

De la pertinence de l’évaluation chiffrée

Le SE-Unsa se réjouit du lancement par le ministre Benoît Hamon de la conférence nationale sur l’évaluation des élèves. Ce chantier programmé sur plusieurs mois, associant tous les membres de la communauté éducative et au-delà, la société française dans son ensemble, peut contribuer à créer une véritable culture commune de l’évaluation au service des apprentissages des élèves.

Notre système d’évaluation est à bout de souffle. Ce vestige dépassé de l’ « élitisme républicain » porte une vision idéologique de l’Ecole qui ne correspond plus ni aux besoins ni aux attentes de notre société. Lire la suite

GT métiers : du concret à la rentrée

Le comité de suivi ministériel des GT métiers s’est réuni ce 19 juin. Il a permis de préciser les échéances des divers textes réglementaires attendus.

Lire la suite